Nous contacter

Devis rapide

Mon Panier (0)

Distanciation physique : comment se préparer au déconfinement ?

Distanciation sociale Comment se préparer au déconfinement ?

Dans un contexte où les risques de contamination sont bien présents, des mesures d’éloignement sanitaire doivent être mises en places pour faire face au Coronavirus.

Pour ce faire, les autorités ont imposé une distanciation sociale afin d’assurer la santé publique.
Retrouvez ici toutes les informations nécessaires pour comprendre cette notion de “distance sociale”. Nous vous conseillons et mettons également à votre disposition toutes les solutions nécessaires pour mettre en pratique cette éloignement physique au sein de votre entreprise, afin d’avoir toutes les clés en main pour l’après confinement.

Qu’est-ce que la distanciation sociale ?

La distanciation sociale, ou distanciation physique, consiste à mettre en place des mesures pour empêcher la propagation d’une maladie contagieuse. L’objectif est de réduire le risque sanitaire en évitant le contact entre les individus infectés et non infectés, afin de lutter contre la transmission du virus qui peut parfois entraîner la morbidité ou la mortalité.

Les distances sociales sont efficaces lorsque la maladie se transmet par contact humain (postillons, interactions directes ou indirectes entre les personnes…), c’est le cas du Covid-19.

Dans le cadre du Coronavirus, on retrouve donc plusieurs exemples de distanciation sociale mis en place par le gouvernement : le confinement, la fermeture des écoles et des entreprises (compensé par le télétravail), ou encore l’annulation des évènements avec rassemblement du public (manifestations, foires, salons, festivals…).

Il s’agit en réalité d’un éloignement physique et non d’un éloignement social. Le terme “distanciation sociale” ne doit donc pas être mal interprété, car les individus peuvent bien évidemment maintenir un lien social via les réseaux sociaux et par téléphone pour entretenir les relations et éviter la solitude qui présente un risque en période de confinement.

Vous l’aurez compris, le but de cet éloignement physique est de limiter la propagation du virus. En effet, le comportement collectif joue un rôle primordiale dans cette crise sanitaire, puisqu’un individu infecté par je Covid-19 contamine entre 2 et 3 personnes. Les conséquences peuvent donc être désastreuses sur la population, si aucune mesure n’est mise en place.

propagation du coronavirus avec ou sans distanciation physique

Grâce à cette illustration, on remarque que le nombre d’individus contaminés a considérablement diminué avec la distanciation physique.

Cette distanciation sociale est donc un des meilleurs moyens pour limiter le risque de contamination, c’est pourquoi les mesures de confinement doivent être respectées sur du long terme.

En France, la distance à respecter entre deux personnes préconisée par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) est de 1 mètre. Celle-ci permet de ne pas être touché par les postillons que chacun émet lorsqu’il parle, tousse ou éternue; susceptibles de contenir le virus.

distance sociale 1 mètre entre deux personnes

Mais d’autres pays ont choisi d’imposer leur propre distance entre deux personnes en tenant compte des recommandations de l’OMS. En Belgique et aux Pays-Bas par exemple, la distance préconisée est d’1,5 mètre. Elle atteint même 2 mètres en Espagne et en Italie.

Mais en pratique, il est difficile de mettre en place une “distance parfaite”, car plusieurs facteurs entrent en compte :

  • l’espace disponible : les rayons d’un magasin ou des ruelles étroites ne permettent pas toujours de maintenir 2 mètres de distance.
  • la météo : la présence de vent peut dévier les postillons de leur trajectoire.
  • dans le cadre d’une activité physique : les distances recommandées sont bien plus importantes (3 à 10 mètres) compte tenu d’une respiration plus forte pendant l’effort.

Ce qu’il est important de retenir ici, c’est que le risque zéro n’existe pas. Quoi qu’il en soit, la distance d’1 mètre est le minimum à ne pas franchir, l’idée est de proscrire le moindre contact. Plus l’intervalle est grand, plus les individus seront protégés; bien que la distance physique ne permette pas à elle seule d’empêcher la propagation du virus. C’est pourquoi il est primordiale de respecter l’ensemble des gestes barrières.

Le saviez-vous ?

4 sphères sociales de Edward T. Hall

Dans les années 60, l’anthropologue américain Edward T. Hall a étudié les distances physiques entre les individus pour introduire la notion de proxémie. Il définit ainsi 4 grandes sphères invisibles qui varient selon les cultures et qui nous permettent d’établir des distances avec les individus selon le type de relation :

  • sphère intime (entre 15 et 45 cm) : communication avec les proches
  • sphère personnelle (entre 45 et 135 cm) : communication avec les amis et connaissances
  • sphère sociale (entre 120 et 370 cm) : communication avec les inconnus
  • sphère publique (supérieur à 370 cm) : individus qui nous entourent sans communication

En temps de pandémie et à l’approche du déconfinement, les distances proxémiques tendent donc à être reconsidérées dans les écoles, les magasins ou les lieux de rassemblement.

Voir tous les produits

Post confinement : comment anticiper un retour au travail selon mon environnement ?

distance sociale entreprise

A l’heure où le déconfinement s’annonce progressif, il est question d’anticiper un retour au travail tout en respectant le plan de déconfinement des entreprises pour se protéger de l’épidémie.

Selon l’Article L4121-1 du Code du travail, l’employeur doit prendre “les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.” C’est pourquoi Seton met à votre disposition un maximum de solutions pour garantir la sécurité de vos clients & collaborateurs dans divers environnements.

Peu importe de secteur d’activité, les gestes barrières (qu’il est important de rappeler) restent les mêmes :

GESTES
BARRIÈRES

Protégez-vous pour empêcher le virus de se propager
Se laver les mains régulièrement
Se laver les mains régulièrement avec du savon, de l’eau ou une solution hydroalcoolique
Saluer les personnes sans contact physique
Saluer les personnes sans contact physique
Respecter une distance de sécurité
Respecter une distance de sécurité d’au moins 1 mètre
Eternuer et tousser dans son coude
Eternuer et tousser dans son coude ou un mouchoir à usage unique
Eviter de se toucher le visage
Eviter de se toucher le visage en particulier le nez et la bouche

Un protocole national de déconfinement a été publié par le ministère du Travail pour accompagner les entreprises à reprendre leur activité, tout en assurant la protection des salariés.

Pour certains, le télétravail est une option envisageable permettant de poursuivre l’activité à distance, sans être exposé au risque de contamination.

Pour d’autres, le télétravail n’est pas envisageable. Il convient donc d’évaluer les risques et de proposer des solutions au personnel exposé, afin de limiter la propagation des bactéries.

Le nettoyage des locaux doit se faire quotidiennement avec des produits contenant un tensioactif (savons, détergents…). Une opération de désinfection avec des produits de type eau de Javel doit être envisagée si l’évaluation des risques le justifie, car un usage répétitif n’aurait plus d’effet sur le virus.

Il n’est pas obligatoire de prendre la température de chaque personne à l’entrée d’un établissement, car la fièvre n’est pas toujours présente chez les malades, mais chacun doit rester vigilant et surveiller s’il a des symptômes. Si c’est le cas, la personne doit être isolée immédiatement dans une pièce et son poste de travail doit être désinfecté. Enfin, les personnes qui l’entourent doivent appliquer les gestes barrières et suivre les recommandations ci-dessous :

SYMPTOMES
Les principaux symptômes du Coronavirus sont :
écoulement nasal
Congestion ou écoulement nasal
Difficulté à respirer
fatigue
Fatigue
Courbatures
maux de gorge
Toux sèche
Maux de gorge
fièvre
Fièvre
diarrhé
Diarrhés
ACTIONS
Si vous avez ces symptômes, voici les étapes à suivre :
téléphone
Je préviens mon employeur
confinement
Je reste à mon domicile et je m’isole
médecin
Je tousse et/ou j’ai de la fièvre :
j’appelle un médecin
samu 15
J’ai du mal à respirer et/ou j’ai fait un malaise :
j’appelle le 15

Dans le cadre de l’épidémie, l’usage des équipements de protection individuelle (EPI) tels que des masques de protection doit néanmoins se faire en dernier recours. Retrouvez donc ci-dessous, tous les aménagements nécessaires pour assurer la sécurité collective et respecter la distanciation physique dans différents secteurs l’activité.

Le saviez-vous ?

Dans le cadre du Covid-19, et indépendamment des professionnels de santé, il est recommandé de ne pas porter de gants.

Bien qu’il donne un sentiment de protection, les gants peuvent transporter le virus. Le fait de toucher son visage provoque donc un risque de contamination tout aussi élevé voire supérieur avec les gants.

Se laver les mains régulièrement protège donc mieux du Coronavirus que le port des gants.

COVID19

Le saviez-vous ?

Depuis le 18 mai 2020, l’Assurance Maladie – Risques Professionnels accorde une subvention “Prévention Covid” pour soutenir les entreprises de moins de 50 salariés et les travailleurs indépendants dans l’aménagement des locaux et l’équipement des personnes pour lutter contre le virus. Cette aide consiste à financer 50% des dépenses hors taxes investies dans l’achat et la location des équipements de protection du Covid-19, réalisés sur la période du 14 mars au 31 juillet 2020.

Téléchargez notre Check List

Entreprises

Au sein des bureaux, la proximité entre les employés est très présente et en particulier dans les “open space”. Pour limiter les risques de contagion, il est recommandé de mettre en place certaines mesures de sécurité :

  • Privilégier le télétravail.
  • Lorsque le télétravail n’est pas adapté, instaurer des horaires décalés pour limiter les contacts.
  • Rappeler les gestes barrières.
  • Rappeler de se laver les mains régulièrement.
  • Signaler l’interdiction de se serrer la main et s’embrasser pour se saluer.
  • Maintenir les distances physiques d’au moins 1 mètre, soit un espace minimum de 4m² par salarié, sinon mettre des masques à disposition en rappelant les consignes d’utilisation
  • Favoriser un bureau par personne et utiliser un plexiglas.
  • Aérer régulièrement les locaux.
  • Utiliser des ferme-portes automatiques pour éviter de toucher les poignées de porte.
  • Utiliser une barre anti-panique pour permettre l’ouverture des portes avec le coude ou le poids du corps.
  • Mettre à disposition des poubelles à pédale.
  • Distribuer des solutions hydroalcooliques.
  • Nettoyer régulièrement les bureaux, rampes d’escalier et poignées de porte avec des lingettes désinfectantes.
  • Limiter les réunions non indispensables, sinon limiter le nombre de participants.
  • Garantir un espace suffisant dans les lieux communs (cafétéria, salle de pause, distributeur de boissons…) grâce à un marquage au sol, et indiquer le sens de circulation.
  • Privilégier le sens unique dans les bâtiments, couloirs, escaliers… avec un marquage au sol.
  • Limiter le nombre d’entrée dans les ascenseurs et afficher les consignes à respecter
  • Lors d’interventions (dépannages...) prévoir un balisage pour délimiter la zone.
  • Définir un plan de circulation sur le parking pour gérer les flux et le stationnement.

5 article(s)

 
Bureaux :
bureau open space
Commerces :

Commerces ouverts au public

Dans les établissements recevant du public (ERP) tels que les commerces alimentaires, pharmacies, banques... les contacts sont nombreux. Les employeurs doivent donc redoubler de vigilance pour organiser au mieux les flux.

marquage au sol magasin
  • Mettre en place une file d’attente à l’extérieur pour organiser les flux et limiter l’entrée à un certains nombre de personne afin de garantir un espace minimum de 4m² par salarié/client. Ceci est à déterminé en fonction de la surface du magasin.
  • Afficher les consignes de sécurité à respecter au sein du magasin.
  • Localiser le dépôt des colis à un endroit précis du magasin pour limiter les contacts avec le personnel.
  • Signaler le port obligatoire du masque, si vous le souhaitez.
  • Indiquer le sens de circulation grâce à un panneau et un marquage au sol.
  • Inciter les visiteurs à ne pas toucher les articles sans les acheter.
 

Dans la file d’attente aux caisses du magasin :

  • Privilégier les caisses automatiques.
  • Inciter les clients à respecter les distances physiques à l’aide d’un marquage au sol.
  • Mettre un distributeur de gel hydroalcoolique à disposition pour nettoyer les caisses et inciter les clients à l’utiliser avant d’échanger avec le/la caissier(ère).
  • Limiter les échanges (carte fidélité, bons de réduction…) et privilégier le paiement par carte bleue.
  • Définir une zone dédiée pour les chariots et mettre du désinfectant à disposition pour nettoyer les barres régulièrement.
  • Pour éviter les rassemblements à l’entrée ou au sein du magasin, il est important de promouvoir au maximum l’accès au drive et ainsi organiser les flux par une prise de rendez-vous.
  • L’information au public est également à privilégier : communiquez sur les périodes d’affluence et le taux d’occupation en temps réel
  • Ajouter un marquage au sol devant les distributeurs automatiques ou les bornes dans les parking souterrains

Etablissements scolaires

bloque porte école

Pour la réouverture des écoles, certaines mesures sont recommandées pour garantir la sécurité des plus jeunes :

  • Garantir 15 élèves par classe maximum.
  • Privilégier les bureaux individuels et les espacer d’au moins 1 mètre pour garantir un espace minimum de 4m² par élève.
  • Utiliser un cale-porte pour maintenir une porte en position ouverte.
  • Communiquer sur les gestes barrières.
  • Mettre des solutions hydroalcooliques à disposition.
  • Rappeler que le port du masque est obligatoire pour tous les enseignants et les écoliers à partir du collège.

5 article(s)

Hôpitaux et cabinets médicaux

Outre les équipements de protection déjà utilisés par le personnel soignant, Seton met à votre disposition plusieurs solutions pour limiter la propagation du virus à l’entrée de l’hôpital, des cabinets ou dans les salles d’attente :

distance physique salle d'attente
  • Installer une plaque transparente perforée (ou non) au niveau du guichet.
  • Utiliser un système de gestion pour file d’attente afin de limiter la foule devant l’accueil.
  • Condamner 1 siège 2 grâce à un autocollant sur l’assise et un marquage au sol dans la salle d’attente.
  • Appuyer cette obligation à l’aide d’un panneau ou autocollant pour garder ses distances.
  • Définir une limite de courtoisie à l’aide d’un pochoir ou d’un marquage adhésif pour respecter à la fois les distances de sécurité et de confidentialité.
  • Délimiter les zones par un adhésif au sol pour garantir 1 à 2 mètres de distance dans la file d’attente.
  • Utiliser des poteaux de guidage pour délimiter les files d’attente.
  • Mettre une solution hydroalcoolique à disposition pour garantir une bonne hygiène des mains avant chaque échange.
 
balise accès limité hôpital

Dans le cadre des soins médicaux :

5 article(s)

Transport

Concernant les transports, il est difficile de maintenir une distance physique d’au moins un mètre au sein d’un espace restreint (voiture, bus, train…). Cependant les autorités vont tenter de limiter la demande grâce au télétravail et aux horaires décalés. De plus, certaines solutions peuvent être mises en place pour continuer à appliquer les gestes barrières :

distance sociale métro

Pour les transport en commun (bus, train, métro, tram…):

  • Réduire la capacité en limitant l’accès à un certain nombre de personnes (en diffusant un message avec le nombre de place restantes par exemple).
  • Rappeler le port obligatoire du masque respiratoire pour le chauffeur et les passagers.
  • Utiliser un autocollant sur l’assise ou sur la vitre du véhicule ainsi qu’un marquage au sol pour condamner un siège sur deux. A installer également sur les sièges dans le hall de départs des aéroports.
  • Pour le train, métro et tram, marquer au sol la bonne répartition sur les quais, à l’aide d’adhésifs ou de pochoirs et peinture.

Pour les taxis et VTC :